Comparatif

Cozy n'est pas tout seul : d'autres plateformes offrent des fonctionnalités comparables. En quoi Cozy est-il différent, et que vous apporte-t-il de plus ? Pour répondre à ces questions, nous avons comparé Cozy et les plateformes et services les plus populaires du marché.

ownCloud

OwnCloud et Cozy ont beaucoup de points communs. Tout comme Cozy, Owncloud utilise des apps pour prendre en charge des tâches de base, comme le stockage et le partage de fichiers, le calendrier, la prise de note, le partage de photos... Ils prennent aussi en charge des applications tierces, qui permettent d'étendre les fonctionnalités de base. Cozy et Owncloud permettent tous deux de synchroniser fichiers et photos sur diverses plateformes et sur plusieurs appareils. Cela dit, ils diffèrent radicalement sur certains aspects essentiels. Owncloud est conçu avant tout comme une plateforme à plusieurs tandis que Cozy est d'abord un outil personnel. Au lieu de centrer ses efforts sur l'édition collaborative, la gestion des utilisateurs et les permissions, Cozy s'applique à rendre les applications accessibles et engageantes. Il permet de gérer, de partager et d'agréger vos données personnelles. En plus des apps, Cozy intègre des connecteurs qui permettent de collecter vos données depuis divers services. Ces données peuvent être mises en forme, analysées et utilisées par les applications Cozy. Voilà qui fait de Cozy la plateforme idéale pour agréger vos données disséminées sur Internet et leur donner du sens.


Pydio

Cozy et Pydio peuvent tous deux être utilisés pour héberger et partager des fichiers mais ils restent très différents. Pydio est entièrement consacré à l'hébergement de fichiers, et sa plateforme est avant tout destinée aux entreprises et aux groupes de travail. De ce fait, il fournit des fonctionnalités avancées qui correspondent aux besoins de ses clients : fine gestion des utilisateurs et du contrôle des accès, support de l'espace de travail, outils d'analyse, support LDAP, etc. Avec son app Files, Cozy veut pour sa part faciliter au maximum l'hébergement et le partage de fichiers. Il s'adresse aux utilisateurs qui recherchent une manière simple et efficace de publier des fichiers et de les partager avec leurs proches. De plus, la gestion des fichiers ne représente qu'une petite partie de l'expérience Cozy. Avec Cozy, vous pouvez non seulement héberger et partager des fichiers mais aussi gérer votre calendrier, vos mails, agréger vos données personnelles et plus encore.


Lima

En premier lieu, Lima est une machine qui fait tourner un logiciel propriétaire. Connectez un disque dur à l'appareil, branchez Lima sur votre routeur, et vous obtenez un stockage en cloud. Vous avez accès à vos fichiers, à vos photos, et vous pouvez les synchroniser entre vos différents appareils. Contrairement à Cozy, Lima ne vous permet ni d'héberger votre calendrier, ni de gérer vos emails, ni d'installer des apps. De plus, le logiciel n'est pas open source : impossible de savoir ce qui se passe derrière l'écran. Pour résumer, Lima peut vous dépanner si vous avez seulement besoin de gérer des fichiers non confidentiels. Si cela ne vous suffit pas, Cozy est sans doute la solution adaptée.


Sandstorm.io

Même si Sandstorm est parfois décrit comme une plateforme cloud personnelle, elle ne ressemble pas du tout à Cozy. L'objectif de Sandstorm, c'est de simplifier le déploiement d'applications open source reconnues. Si vous voulez héberger un WordPress, un MediaWiki ou gérer vos e-mails avec Roundcube, Sandstorm vous permettra de déployer très facilement ces applications sur votre serveur. Pour résumer, Sandstorm est un outil d'aide à l'installation et à la gestion d'applications tierces open source. Ce n'est pas un plateforme cloud intégrée, et elle n'offre pas d'expérience utilisateur cohérente. Cozy, pour sa part, propose un environnement très intégré, qui intègre de nombreuses applications calquées sur le même design. Les données stockées dans un Cozy peuvent être utilisées par diverses applications, et chaque app met d'abord l'accent sur la simplicité et l'efficacité. En plus de ces fonctionnalités, Cozy fournit un outil de synchronisation et des applications mobiles.


Google

Google fournit une excellente panoplie d'applications et de services : Gmail, Google Calendar, Google Drive, Google Photos pour en citer quelques-unes. Les apps Google ont de très bons côtés. Elles sont gratuites, elles fonctionnent parfaitement sur les plateformes mobiles, se synchronisent entre elles et fonctionnent même hors-ligne pour certaines. Les applications Cozy vous permettent de faire la même chose : stocker et partager vos fichiers et vos photos, gérer votre calendrier, recevoir vos mails (y compris depuis votre compte Gmail), etc. Vous pouvez aussi synchroniser des fichiers entre votre smartphone et Cozy. La vraie différence entre Google et Cozy, c'est leur perspective. Pour résumer, Google construit un univers numérique au sein duquel vous produisez un flux de données personnelles et professionnelles qu'il peut utiliser à des fins commerciales. Le but de Cozy, c'est de vous offrir une plateforme personnelle que vous pouvez adapter à vos besoins spécifiques et héberger tranquillement chez vous. Mieux encore, Cozy peut servir d'environnement pour vos projets personnels et vos expérimentations : écrire votre propre application, ou agréger et analyser vous-mêmes vos données personnelles. Pour le dire autrement, Cozy ne vous traite pas comme un consommateur passif, enfermé dans un système propriétaire. Il préfère vous rendre votre indépendance en vous fournissant une plateforme ouverte et libre, sur laquelle vous pouvez édifier ce qui vous tient à cœur.


iCLoud

Cozy et iCloud n'ont pas grand-chose à voir, mais quelques éléments méritent d'être mentionnés. Premier point, iCloud est conçu exclusivement à l'usage des appareils Apple. Les deux seuls services disponibles sont la sauvegarde et la synchronisation. Contrairement à iCloud, Cozy n'est pas vraiment un service mais plutôt une plateforme qui héberge des applications, permet de synchroniser ses fichiers et de collecter des données depuis des sources extérieures.

o